Responsive Design

La taille change,
les informations restent.

L’effet de mode imposé aux designers par la sur-utilisation de Bootstrap et autres outils nuit profondément aux identités respectives par une uniformisation du web-design. L’avantage s’avère néanmoins de taille puisque l’information circule sur l’ensemble de vos outils de consultation. C’est une manière d’accélérer notre quotidien et l’occasion rêvée pour nous pousser à consommer encore plus de nouvelles technologies. Personnellement, je lis mon nouveau quotidien sur ma plaque halogène à côté des nouilles qui frémissent… Si la lecture est un but, n’en oublions pas moins le design, en l’occurrence qui remplace le sourire du vendeur, et qui à mesure que votre site diminuera de taille d’écran, s’estompera au profit d’une lecture simplifiée voire appauvrie plus proche d’un Word amélioré que d’autre chose. Le texte et les images feront donc des kilomètres de haut et vous devrez creuser des minutes entières pour trouver votre pépite. Si votre grand écran est une vraie hiérarchie d’informations visuelles, il nous sera difficile de réorganiser ces mêmes éléments en petites surfaces. Autre fait, lorsque nous utilisons les retours à la ligne pour le découpage d’un texte afin d’en faciliter la lecture, cadencer le rythme de l’oeil, c’est bien ce modelage qui nous permet d’améliorer la compréhension générale et d’en rendre les lignes plus signifiantes. Il s’agit en d’autres termes de créer une lecture dans la lecture, une technique qui nous permet d’étayer le discours et d’en faciliter la lecture en diagonale. Ne négligeons pas non plus que la forme créée par ce découpage nous offre un écho à l’âme du texte, une vibration dans le blanc de la page. Avec le responsive-design, la solution ne fonctionnera plus hors prouesses et votre texte taillé comme une ancre au milieu de votre entête ressemblera à un pavé de lettres bouffé par quelques blancs, sans compter les retours à la ligne mal fagotés créant orphelines et autres grâces. La solution en HTML serait alors de démultiplier les mises en pages de votre site au-delà de la simple adaptabilité. Imaginez en PHP la gentille pagaille organisée par la démultiplication des conditions de conditions. Selon le type d’utilisateur et du produit ou de l’article, certains sites auront donc une utilité à être responsive et d’autres pas. Les flux RSS sont quant à eux une réponse d’un autre temps.

ultradesign-responsive

En conclusion, comparer un site sur un écran de grande taille avec un site adapté à un mobile, reviendrait à comparer une bibliothèque de livres avec une pile de livres. Si nous ne sommes pas contre le responsive-design, nous mettons en garde de son utilisation peu nécessaire dans certains cas. Néanmoins, avec la technologie galopante et l’éclatement des formats, cette nouvelle mode va prendre pied petit à petit dans notre quotidien et trouver ses lettres de noblesse. Et de conclure et de constater à quel point internet affranchi jadis de la société, a pu se normer et s’auto-réguler afin de pouvoir continuer sa route pleinement, au point d’être aujourd’hui indispensable à notre économie de consommation. Avec le responsive-design, la solution ne fonctionnera plus hors prouesses et votre texte taillé comme une ancre au milieu de votre entête ressemblera à un pavé de lettres bouffé par quelques blancs, sans compter les retours à la ligne mal fagotés créant orphelines et autres grâces. La solution en HTML serait alors de démultiplier les mises en pages de votre site au-delà de la simple adaptabilité. Imaginez en PHP la gentille pagaille organisée par la démultiplication des conditions de conditions. Selon le type d’utilisateur et du produit ou de l’article, certains sites auront donc une utilité à être responsive et d’autres pas. Les flux RSS sont quant à eux une réponse d’un autre temps. En conclusion, comparer un site sur un écran de grande taille avec un site adapté à un mobile, reviendrait à comparer une bibliothèque de livres avec une pile de livres. Si nous ne sommes pas contre le responsive-design, nous mettons en garde de son utilisation peu nécessaire dans certains cas. Néanmoins, avec la technologie galopante et l’éclatement des formats, cette nouvelle mode va prendre pied petit à petit dans notre quotidien et trouver ses lettres de noblesse. Et de conclure et de constater à quel point internet affranchi jadis de la société, a pu se normer et s’auto-réguler afin de pouvoir continuer sa route pleinement, au point d’être aujourd’hui indispensable à notre économie de consommation.